LA VIGNE

"Respect et mise en valeur du terroir"

A Seyssuel, sur un morceau de colline abrupt et rocailleux, Sophie Eymin, pure Seyssuelloise,

a choisi avec son conjoint Kevin Tichoux, 

de faire revivre les coteaux de ses ancètres.

C'était une évidence de faire revivre les terres familiales

qu'ils défrichent à partir de 2014,

ils plantent les premiers pieds de syrah en 2015.

Le choix d'une culture biologique est également une évidence afin de respecter le sol et retrouver dans les vins

l'expression de chaque terroir.

Aujourd'hui, les cépages emblématiques de la Vallée du Rhône septentrionale de syrah, viognier et roussanne sont cultivés sur les rives droite et gauche du Rhône. 

Tampon.PNG

Une conduite de la vigne au naturel

Travaux manuel et traditionnel caractérisent le soin apporté à la vigne.

Lorsque la topographie le permet, le chenillard, le treuil ou le cheval sont utilisés pour travailler la terre, sinon le travail est effectué à la main.

La vigne est conduite sur échalas et attachée avec le jonc traditionnel.

Les vendanges manuelles préservent la qualité optimale des baies de raisin.

Le travail effectué tout au long de l'année dans le respect du terroir permet de valoriser l'identité propre de chaque parcelle.